Geoffrey Halgand Demand Generation @Datananas. Working hard to innovate daily, generate traffic and turn visitors into qualified leads with passion.

Mail de prospection commerciale : 7 accroches à éviter

4 minutes

Si élaborer un mail de prospection commerciale est un art, en rédiger le contenu peut constituer un véritable casse-tête. Quel ton employer ? Quelle formulation ? Pourquoi choisir ce mot plutôt qu’un autre ? Rédiger un mail de prospection commerciale est une étape souvent appréhendée par les commerciaux. Cependant, en apportant quelques changements stratégiques, au niveau de la phrase d’accroche par exemple, votre taux de réponse pourra doubler en un minimum de temps.

Afin de vous aider à optimiser votre prospection B2B, voici sept phrases d’accroches (différent de l’objet de l’email) à bannir du corps de votre mail de prospection commerciale.

Appréhendez les grandes règles de la rédaction d'emails de prospection !
Découvrez nos meilleurs contenus dans notre academy en ligne
Consulter dans l'academy

7 formulations à éviter pour optimiser sa prospection B2B

“ Je m’appelle X”

Vos prospects ne sont pas intéressés par votre prénom. S’ils désirent en apprendre davantage sur vous, ils auront le réflexe de regarder la signature de votre email. Introduire votre mail de prospection commerciale avec votre nom risque alors de faire chuter votre taux de réponse.

 

Exemple :

“Je m’appelle John Doe et je suis Sales Development Representative chez société X”

 

Préférez donc plutôt une approche directe. Pour éviter cette erreur courante, introduisez votre mail de prospection commerciale directement avec une formule de politesse et enchaînez avec call-to-action sous forme de question.

 

Exemple :

Bonjour #{contact prospect},

J’ai essayé de vous joindre tout à l’heure, sans succès. Je souhaitais savoir si vous êtes bien la personne en charge de #{problème que votre produit résout} ?

 

“J’espère que vous allez bien…”

Même constat pour cette phrase d’accroche. Lorsque vos prospects recevront vos mails de prospection commerciale, ils ne s’embarrasseront pas à retenir vos formules de politesse. Pire, certains prospects peuvent être irrités par cet excès de politesse.

 

Exemple :

“J’espère que vous allez bien John Smith et que tout se passe pour le mieux dans votre travail.“

 

La politesse est de mise dans un mail de prospection commerciale, mais un juste équilibre est à trouver. Une fois encore, soyez direct mais poli en introduisant sobrement votre mail. Ainsi, vous pourrez également sauver un espace non négligeable. Un mail de prospection performant est un mail clair, court et précis.

 

Exemple :

“Bonjour #{contact prospect}*

*Variables générées automatiquement par Datananas Outbound.

 

NB : une formule de politesse plus élaborée peut être utilisée pour un mail de referal ou de nurturing.

 

“Je travaille pour X”

Débuter votre mail de prospection commerciale avec : “Je travaille pour société X etc.” est encore moins recommandé qu’introduire un mail de prospection commerciale avec votre prénom. Vos prospects risquent en effet de comprendre très rapidement que votre seul objectif est de leur vendre, à tout prix, votre produit / service.

Le plus important dans un mail de prospection commerciale, selon nous, est de paraître naturel. C’est encore plus justifié lorsque l’on utilise un logiciel de Sales Force Automation dans le cadre de sa prospection B2B. Un mail de prospection commerciale efficace et naturel pourrait être par exemple :

 

Exemple :

Bonjour #{contact prospect},

John Doe m’a recommandé de vous contacter. Nous travaillons ensemble sur problématique X.

Serait-il envisageable d’échanger quelques minutes concernant #{problème que votre produit résout} ?

N’hésitez pas à me solliciter.

 

En vous référant à un employé de la société visée, votre prospect se sentira bien plus à l’aise, en confiance et sera plus à même de vous répondre.

“Saviez-vous que…”

Il est de plus en plus courant de voir des mails de prospection commerciale avec ce type d’introduction sous forme de question rhétorique :

 

Exemple :

“Saviez-vous que vous pourriez optimiser le temps de prospection de vos équipes commerciales de 40% grâce à une méthode infaillible ?”

 

Dans la majorité des cas, vos prospects identifieront votre mail de prospection commerciale comme un spam. Votre taux de spam explosera en conséquence et votre taux de délivrabilité chutera de façon critique. En réalité, vous pouvez utiliser des informations statistiques en introduction de votre mail de prospection commerciale, à condition que celles-ci soient hyper-pertinentes et en lien avec l’activité de votre prospect.

 

Exemple :

“Nous sommes tous confrontés quotidiennement aux aléas de la prospection commerciale, vous comme moi. Après tout, un prospect lambda a 300% d’emails non lus en plus qu’il y a quatre ans.”

 

”Bravo pour…”

De nouveaux événements tels qu’une levée de fonds ou plus trivialement un anniversaire constituent d’excellents alibis pour contacter ou relancer vos prospects. Cependant, nous vous conseillons d’éviter d’introduire votre mail de prospection commerciale avec ces accroches :

 

Exemple :

“Bravo pour votre levée de fonds. Je pense que nous aurions tout intérêt à travailler ensemble”

Optez plutôt pour une approche plus élaborée :

“Je viens de lire que vous aviez réalisé une levée de fonds record de 10 millions d’euros auprès du fond d’investissement X en série B. Bravo pour ce tour de force très impressionnant.”

Et vous pouvez enchérir avec :

“Votre plan de développement à l’international est très ambitieux. En général, lorsque des entreprises intègrent de nouveaux marchés, ils peuvent avoir besoin de soutien, notamment en matière de #{votre logiciel}.”

 

“Je pensais à vous dernièrement…”

Vos prospects ne sont pas dupes. Ils décryptent vos intentions au ton que vous employez dans votre mail de prospection commerciale. Si la tournure “Je pensais à vous dernièrement” s’applique très bien dans le cadre d’une relation familière, nous vous déconseillons d’introduire votre mail de prospection avec cette dernière.

 

Ainsi, au lieu de proposer :

“Je pensais à vous dernièrement suite à votre participation à tel événement”.

Préférez une tournure inversée :

“Votre participation à tel événement m’a fait penser que…”

 

“Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?”

En général, les Sales Development Representatives utilisent cette introduction pour les mails de prospection commerciale qui suivent le téléchargement d’une ressource (content marketing : ebook, matrice, vidéo etc.). Il n’y a aucun mal à utiliser cette tournure, cependant elle manque malgré tout de précision.

 

Dans cette situation préférez plutôt une introduction sous forme :

“Vous sentez-vous prêt pour lancer une campagne Ads après avoir visionné notre webinar X ?”

ou encore :

“Êtes-vous paré pour lancer votre campagne de prospection à froid grâce à notre ebook X ?”

 

Vous connaissez désormais les meilleures accroches pour introduire vos mails de prospection commerciale. Si vous désirez en apprendre davantage sur la rédaction et l’élaboration optimale des mails de prospection B2B, n’hésitez pas à consulter nos modèles de mails de prospection B2B.

Retrouvez nos meilleurs modèles d'emails de prospection !
Progressez à votre rythme et accédez à +10h de formation gratuitement
Découvrir l'academy
[Votes: 137 Moyenne : 4.4]
Geoffrey Halgand Demand Generation @Datananas. Working hard to innovate daily, generate traffic and turn visitors into qualified leads with passion.